D-War – 2007
décembre 21, 2007

pitch:

Selon une légende coréenne, des serpents se livrent bataille pour prendre possession d’une jeune fille dans l’intention de finir en dragon.

Californie, de nos jours, l’histoire se perpétue. Les âmes ré-incarnées de la légende se disputent toujours la jeune fille.

Avis:

Un film tourné par un sud-coréen sur fonds américains. Tous les espoirs de l’asie avait les bonnes raisons d’entrevoir un The Host’.

(suite…)

two faces of my girlfriend – 2007
décembre 20, 2007

pitch:

Guchang, célibataire sur malgré lui désespère de rencontrer l’âme soeur (pour l’identification, c’est réussi).

Alors qu’un métro le ramène chez lui, il est abordé par une jeune femme lugubre. Pris de terreur, il prend la poudre d’escampette (haha, on vous l’avait pas insérée celle là, depuis longtemps, hein? HEIN?)

Avis:

Le film nous la joue romance invoquant la mémoire collective sud coréenne et plus spécialement la pierre angulaire du cinéma mainstream coréen: My Sassy Girl. L’histoire d’une jeune fille un peu (beauoup) en fait très loufoque qui fait des misères noires à son compagnon (d’infortune) nous est compté avec toute la candeur inhérente au genre.

(suite…)

9 Ends 2 Outs – 2007
novembre 13, 2007

synopsis:

La belle Nan Hee travaille dans une maison d’édition. Son indépendance doublée de son insouciance, lui vaut les brimades de sa mère. Etre célibataire, vivre chez sa maman et tenir une relation secrète avec un gamin de 10 ans son cadet ne constituent pas une situation dont elle aimerait se rendre fière.

La trentaine naissante, elle fait le bilan de sa vie et s’inquiète de ce tournant si important dans son existence.

Mise à la porte par sa maman, elle se tourne donc vers Byung Tae pour trouver un semblant de réconfort.

Byung Tae, l’ami d’enfance depuis le bac à sable a, comme le dit le refrain de la série Friends, toujours été là pour Nan Hee et affirme ne pouvoir la considérer « comme une femme ». Manager dans une société publicitaire et play boy assumé, il garde le souvenir d’une relation douloureuse avec une amie commune, Sung Ha, envolée pour l’Espagne, il y a 5 ans.

Rapidement, il apprend que la carrière de Sung Ha a décollé et se met à rêver de pouvoir la retrouver. Alors qu’il part pour l’Espagne, Nan Hee parvient à le convaincre de vivre ensemble, chez lui, en co-location.

Leur 30 ans de relation platonique seront-ils à l’épreuve des quiproquos, du regard des autres et de leurs épenchements? (suite…)

Je regarderai ce soir…
novembre 9, 2007

Thalassa.

Et oui. L’émission fait escale entre Yokohama et Shanghai en faisant un crochet en Corée du Sud (Pusan, je pense).

Un des sujets intéressant abordé sera surement le conflit des îles de Liancourt qui voit le Japon et la CDS se disputer ne serait ce que le nom de ce fameux caillou. Si vous êtes habitué de la blog nipponne vous saurez que de véritable EditWars chez wikipedia sont livrées et que chaque nouvelle information est excuse pour les débordements trolliens des cavernes.

La plongée dans la culture sud coréenne sera également interessante et nous changera de ce que nous savons via le prisme des films et autres dramas.

Je regarderai ce soir…
octobre 15, 2007

Printemps, été, automne,… sur Arte.

L’oeuvre Zen, sud coréenne par excellence et longtemps considérée comme la plus accessible du très acclamé en France (pas en Corée du Sud) Kim Kiduk.

Tournant parfois sans script et autodidacte, j’ai appris avec peine qu’il s’était fait lynché par les médias lors de la sortie de Time qui correspondait avec celle de du gagantuesque The Host.