Archive for the ‘plouf’ Category

plouf #10 (+courbatures)
décembre 20, 2007

Mercredi dernier je présentais ma carte prépayée à la piscine pour la dernière fois de la saison.

22 longeurs et 40 minutes plus tard, mon dos me fut reconnaissant pour le traitement depuis septembre. Les muscles détendus et les vertèbres en flottement, j’entrais non sans crainte dans la nasse de froid qui nous étreint à l’extérieur. Les mains crépi comme vieilli en accéléré enfouies dans mes gants en soie noire eux même enfoui dans les poches de cuir.

Petite fin de saison pour la piscine que je ne reprendrais pas avant Janvier. Je suis assez satisfait mine de rien. Les douleurs et autres blocages ont drastiquement regressé depuis le premier passage dans l’

Les courbatures me restent cependant du match de foot joué ce samedi sur un terrain de la doua passé de l’état solide à l’état liquide en 2 heures.

plouf #9
novembre 29, 2007

L’épisode 9 s’est fait attendre du fait d’inattendus et de péripéties dont le raindrop ne va pas se plaindre.

Avoir benner des gravas pour des travaux chez mes parents et changer une roue n’avaient pas ménager mon dos. Du coup, je souffrais depuis qques jours de douleur et perte de souplesse sur les dernières vertèbres.

Je pense opter pour le mercredi désormais. Pour ménager mon porte-monnaie (merci l’augmentation du coût de la vie), je fais du co-voiturage et le collègue sort plus tôt le mercredi donc je fais de même. (suite…)

plouf #8
octobre 29, 2007

J’ai abattu les 20*25 mètres en un peu plus de 30 minutes.

La ligne d’eau pour 2, c’est un peu plus pratique que le slalom entre 30 corps en suspension de la semaine précédente.

Je redoutais un peu ayant pour déjeuner en tout et pour tout une barquette micro-ondable façon station MIR à moins de 2€.

Au final, comme je n’avais rien dans le bide, rien à vomir dans les douches!

plouf #7
octobre 20, 2007

Malgré une semaine catastrophique incluant pèle-mèle assommage par flashage sur l’autoroute, déboire automobile, crise cardiaque en réception de la taxe d’habitation, rongeage de frein en préparation d’un projet hivernal, je continuais mon plongeon hebdomadaire dans la piscine.

Occasion révée de mettre à l’épreuve mon mental et de connaitre les limites non de mon organisme mais de ma faculté d’abstraction et de concentration en situation de stress intense voire d’angoisse. résultats: 18 x 25 mètres en 30 minutes.

Et 3 bonnes heures au téléphone avec un ami d’infortune. Endormi avec la sensation de vertèbres lombaires moins tassées (le contre coup des heures de trajet assis pendant Paris Lyon?) et la foi en un avenir peut être pas radieux mais moins nuageux.

plouf #6
octobre 10, 2007

20 longueurs de 25 mètres dans le temps imparti.

ça doit être les tacos du midi.

La séquence de brasse grenouille/avion est encore perfectible. La gestion de la fatigue fut bien aidée par la lecture du moment. (suite…)