[sow] Skillet – the older i get – 2006

Les blessures de mots lancés à la légère qui n’ont même pas été pensés pour la moitié du quart de ce qu’ils représentent. La colère rentrée consumant comme une chauffrette au fond de la poche, la peine que l’on régurgite comme une croute grattée au papier de verre que l’on soigne amoureusement.

Avoir renoncé à tout celà. La peur de ne plus exister en la laissant s’échapper. Et ne pas parvenir à en être libéré.

La rime est facile et les lyrics parlent d’elles mêmes.

Une Réponse

  1. Ben alors c’est quoi ces paroles pleine de tristesses ?
    Un jour le raindrop m’a dit qu’il ne fallait pas exhiber ses cicatrices comme un général montre ses décorations…
    Faut s’accrocher

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :