2D pwnage

3273309.gif

Pour faire suite à l’épique combat de Ryu vs Scorpion et vous divertir en ce vendredi après midi et de toutes façons à cette heure ci, vous ne pouvez plus rien commencer, je suis allé fouiner le net à la recherche de l’auteur.

Du coup j’en viens à poster une liste d’animateur-illustrateurs fétichistes de la 2D nostalgique.

Proxicide, l’auteur de la mini-série mk vs SF excelle dans le sprite-movie. Alliant Flash, After Effects et découpage de sprite à l’ancienne, il compose des combats virevoletants en y insufflant une certaine poésie, de la chorégraphie et même … un peu de dérision.

Cliquez sur Watch this movie! pour lancer l’animation.

  • mk vs SF ep1 met en scène une Chun Li en de bien mauvaises mains (celles de Kintaro) et Raiden qui n’arrive pas se faire obéir.
  • mk vs SF ep2 dont est extrait la vidéo du billet précédent voit Ryu promettre à sa douce Sakura de se retirer MAIS le sort du monde se joue contre un Scorpion plutot coriace
  • mk vs SF ep3 est la suite directe l’ep2. les progrès techniques et de réalisation de Proxicide, that’s the shit.

Petit caprice de son auteur: les vidéos run best avec IE.

Paul Robertson est l’auteur de la Pirat Baby Cabana Battle (téléchargeable dans son intégralité (120Mo) ici), un court métrage qui rend hommage au gore à Metal Slug, Double Dragon et au look Game Boy premier du nom.

Il affectionne tout particulièrement les personnages über cute et les plonge avec délectation dans des situations gore créant ainsi le décalage. Des femmes enceintes perforées par leur embryon, une chenille ramassée en méga-boss de milieu de niveau ou une pieuvre craquante tenant sur 12 écrans peuplent son bestiaire ultra kawaii.

Le petit chaton frankenstein en haut c’est également lui.

La release de sa prochaine oeuvre intitulée Kings of Power 4 Billion% est imminente. Voici le Trailer:

Junko Mizuno est une illustratrice plutot bien représentée dans le milieu Japan Addict. Sa notoriété s’étend jusqu’à la fnac Bellecour où ses books trouvent leur place dans le rayon manga. Elle gratifia même la Japan Expo d’un passage.

Son style sperturbée se distingue par un mélange de formes et de couleurs naïves avec du gore et une imagerie psychédélique voire érotique. Elle tire notamment son inspiration des jouets pour enfants et s’amuse du Lolicon. Ainsi, sont nées les Hell babies.

Elle s’illustra (excusez pour le jeu de mots) notamment par les jingles animés de la série documentaire de la BBC consacrée au Japon le bien nommé Japanorama.

There are no comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :