Invisible Waves – 2007

Synopsis:

Macau, Kyoji supprime son amante. Dans sa fuite, il prend le bateau, direction la thaïlande.

A bord du vaisseau miteux dans lequel il a embarqué, il fait la rencontre d’une mystérieuse jeune femme: Noi. Commence alors une croisière pour le moins déstabilisante.

Avis:

Ratanaruang avait subjugué son petit monde avec un Last life in the universe au succès confidentiel mais mérité. Le volà donc de retour avec son acteur fétiche: l’excellent Tadanobu Asano. Ceux-celles qui ont vu The Taste of Tea ou Zatoichi savent de quoi je parle, les autres, je leur prête une pelle, histoire qu’ils s’enterrent.

Comme à l’accoutumée de ce réalisateur, le casting résolument pan-asiatique flatte le réflexe communautaire mais au delà des retrouvailles, Kang Hye Jeong demeure un potentiel sous-exploité.

Contrairement au précédent métrage, la sauce ne prend pas et l’ennui pourtant onirique dans Last life, devient pesant et poussif. La partie dans le bateau ménage un suspense qui retombe comme un flan après débarquement en Thaïlande. Déception.

Frolant parfois le Lynch( cf l’imprévisible lit de couchette et la facétieuse serrure de cabine) Ratanaruang magnifie son atmosphère d’une lourde et angoissante noirceur pour au final accoucher d’un film noir à la banalité consternante.

Un beau gâchis.

PS: la plupart des images de ce trailer ne figurent pas dans le film.

There are no comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :