Archive for juillet 2007

Nature Living – This is for us – 2007
juillet 26, 2007

Un nom qui ne veut rien dire, un son familier et un sens de la composition prononcé.

Voilà certainement ce qui m’avait séduit.

Il y a un an, je déambulais dans HMV Shibuya avec pour guide Doraemon, mon fameux collègue Japonais quand le premier EP des NL était diffusé. Un achat compulsif plus tard et je repartais avec le CD comme souvenir de ce pays fascinant.

Voici une de leurs dernières compo (certainement tiré de leur dernier opus « Sign of Bright »), en leur souhaitant un avenir des plus brilliants:

(suite…)

Publicités

The Used – Lies for the liars – 2007
juillet 25, 2007

Le dernier CD-DVD live en date sonnait il l’épitaphe du groupe tel qu’on l’a connu? Tout porte à croire que oui.

Avec cette galette, les Used nous mettent une chose à la figure: ils ont mangé du Dany Elfman.

(suite…)

Akihabara@Deep (the movie) – 2005
juillet 25, 2007

Synopsis:

Akihabara, Tokyo, Japon, 3 otakus se mettent en tête de fonder une société informatique. Les 3 énergumènes firent connaissance via un chat d’entraide aux personnes en difficulté.

Pour satisfaire au testament de la modératrice de ce chat, les 3 génies incorporent une maid-serveuse et l’admin du chat pour former Akihabara@deep.

Le succès irresistible de la société, d’abord tourné vers la promotion de leur maid-idol, est vite repéré par la société IT la plus puissante du Japon.

(suite…)

Mariage du Sergent
juillet 23, 2007

900 km et une petite dizaine d’heures.

C’est ce qui nous a coûté pour prendre témoignage du passage d’alliance de ce cousin/ami/drinking buddy/prayer companion ou tout ce que vous voulez.

Je le connais depuis le BAC…

à sable.

Originaire de Lyon, il a ensuite vécu dans différents lieux en France, pour finalement trouvé sa dulcinée près de Rennes alors qu’il entamais une carrière militaire.

Pendant plus de 20 ans, une amitié lie nos familles. Nos parents se connaissaient avant nos naissances respectives. Et mon estime pour sa famille et lui est resté la même bien que ses soeurs m’ont traité comme un mal propre. Mais bon, ça c’est une autre histoire.

A la vue des chiffres, mon petit frère s’était exclamé: « Tu vas voyagé 9 heures aller et 9 heures retour pour squatter 3h. Avec des Hmongs venus au mariage juste pour gamelle, tu seras même pas sur de le voir.

n#que $£¤~, C’est trop loin. »

Et il n’avait raison pas tord.

Arrivé à la salle, c’est pas moins de 600 personnes dans l’assistance. Assez conservateur sur les bords mon cousin avait (presque) tout fait dans la tradition Hmong.

(suite…)

Akihabara@Deep – 2006
juillet 23, 2007

 

synopsis:

Le quartier d’akihabara, le royaume des otakus cumule les charmes pour les accueillir dans un lieu, où ils ne sont pas méprisés ou regardés de travers.

Page beggaie au point qu’il utilise un ordinateur interpréteur qui traduit ses textes en signal vocal.

Akira travaille le plus joyeusement du monde dans un maid-café, le genre de café où les serveuses sont affublés d’un costume de soubrettes et adoptent un ton insoutenablement aigu, sensé être kawai selon les goûts japonais (mais ça doit être la cire dans leurs oreilles, NDLR).

Taiko, le passionné de musique, est vitime d’un syndrôme rare: il freese dès qu’émotionnellement, il ne se controle plus. Si, si, il freese avec le fumée, les yeux blancs et la paralysie qui vont avec.

(suite…)