Protégé : Joyeuyx noel

décembre 25, 2007 - Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

[sow] Chang Xuan – 張懸 寶貝(in a day)

décembre 23, 2007 - 2 Réponses

Xuan nous vient de taiwan.

Les lecteurs/lectrices assidu(e)s de ce blog connaissent mon aversion pour les sonorités mandarines/cantonnaises. Il doit y avoir quelque chose de tribal. La propention de mes connaissances chinoises à toujours affirmer que la Chine est le berceau de la culture asiatique me débecte. Les sonorités du chinois, la langue, sont au choix « arrogants » ou « méprisants ».

Xuan me donne gentiement tord. Et il y a des fois comme aujourd’hui, où j’aime à avoir tord.

De ses arpèges et ses mélodies anglosaxones la jeune fille arrose largement d’une nonchalance bienvenue. L’appreté et la paresse de sa voix renvoie à un héritage noble: Suzanne Vega, Sarah McLachlan, Jewel (première partie de carrière seulement).

Dans le style, elle supplante même, et je le dis sans trop m’avancer,la (très) talentueuse japonaise, Yui avec qui elle partage un look de girl next door et une maison de disque puissante. On peut même dire sans se tromper que son volume pulmonaire lui permet d’insuffler aux mélodies le petit supplément que Yui n’a pas.

Quant au mandarin, il m’apparait comme inédit de la bouche de cette chanson magique.

via Damien Paccellieri , Yodan (pour récupérer l’album) la video pour voir sa petite frimousse:

Et puis Scream tout aussi irrésistible.

Je suis une légende – 2007

décembre 23, 2007 - 3 Réponses

pitch:

New York déserté est parcourue dans ses grandes étendues par le Robert Neville. Rescapé du virus qui aurait du éradiqué le cancer, il mène une existence cloitrée en la recherche du remède la recherche de survivant avec pour seul compagnon, son chien.

Avis:

Fan invétéré de Science Fiction formelle, celle qui nous interroge sur notre humanité, celle de Blade Runner, pas celle de Star Wars, j’ai été le lecteur passionné de Gibson entre autres et Matheson en particulier, l’auteur du livre dont ce film est tiré.

Il y a plus de 10 ans je lisais l’un des fleurons de la littérature vampirique. En porte à feau avec Bram Stocker, Matheson était certainement le précurseur de la vulgarisation du mythe vampire avec la Science virale dont héritèrent généreusement Blade et 28 jours plus tard(même si Boyle refusa de nommer ses créatures).

Ma lecture du film fut double puisque je me fis raconter la fin par un collègue qques jours avant de prendre mon billet.

Lire la suite »

happy friday

décembre 22, 2007 - Leave a Response

Ce vendredi a une saveur particulière: c’est le dernier vendredi avant Noël.

Et celui où raindrop gagne le jeu du happy friday pour la 2e fois d’affichée et par quasi forfait(!)

voyez par vous même.

D-War – 2007

décembre 21, 2007 - 2 Réponses

pitch:

Selon une légende coréenne, des serpents se livrent bataille pour prendre possession d’une jeune fille dans l’intention de finir en dragon.

Californie, de nos jours, l’histoire se perpétue. Les âmes ré-incarnées de la légende se disputent toujours la jeune fille.

Avis:

Un film tourné par un sud-coréen sur fonds américains. Tous les espoirs de l’asie avait les bonnes raisons d’entrevoir un The Host’.

Lire la suite »