Scandale Erika

Que se passe-t-il de l’autre coté de la planète?

Japonaise de 21 ans, ancienne gravure model et superstar en pleine ascension, elle défraye la chronique Japonaise ces derniers jours. De certains parlent même d’une Paris Hilton Nipponne du fait d’une couverture médiatique quasi journalière de ses moindres faits et gestes.

Un pic aurait été atteint hier avec une interview à chaud qui aurait récolté 90% d’audience.

Rappel des faits:

Pour ceux, celles qui s’attendaient à des histoires de supertankers et autes pétroliers Total peuvent noyer leur chagrin en accompagnant Erika dans le sombre naufrage de sa notoriété.

Erika Sawajiri, notre chanteuse, actrice nippo-algérienne préférée fut choisie pour le casting d’un film très attendu par le public nippon. A ce niveau d’exigence, on peut parler de blockbuster ie une oeuvre commandée par un studio d’actionnaires avec un budget et un objectif commercial fixés d’avance et non pas un simple film commercial, définition du pauvre, chercheur de merde en puissance qui veut faire plus underground qu’underground.

Elle s’était extirpé du vivier des idols jetables après l’interprétation du rôle de Kaoru Amane dans le drama ultra-lacrymal Taiyou No Uta, merveilleux mic mac marketing où elle se donnait un nom non seulement dans la sphère télévisuelle mais également musicale (les mauvaises langues me diront qu’au Japon, c’est la même chose. Certes).

Ensuite l’hégémonie atteint les sponsors et Erika devient omniprésente dans les spots publicitaires où son petit regard du coin de l’oeil ferait fondre la plus frigide des calottes glacières et entrainerait des alterations irréversibles dans l’inconscient déjà perturbé du salaryman pédophile moyen.

Closed Note, le fameux film où Erika évolue avec des pipeules du cinéma Japonais en est aujourd’hui à sa promotion.

Or le jour de la conférence de presse, c’est une Erika renfermée et mal-polie (cf: l’importance des niveaux de langages japonais et l’intonation, surtout pour les femmes) qui refroidit une audition aux attentes particulièrement élevées.

Puisque la France est le centre du monde, voici une petite comparaison hasardeuse: ce serait un peu comme si Marion Cotillard s’était mise à parler comme Diam’s ou Laam le jour de la promo de la môme (film guimauve autant que doit l’être Closed Note qui donc méritera sa place sur ce blog. Sauf s’il déménage. Mais je vous préviendrais. Ou pas. Ou si.).

Le comportement de la jeune fille qui se serait prolonger sur d’autres émissions aurait décourager les intentions des spectateurs de voir le film. Logiquement, les sponsors mettent les voiles comme des rats quitteraint le navire, délestant un agenda s’approchant du courant d’air et une absence d’un an se murmure dans la blogo nippo-addict.

Alors voilà, les fan-sites et les fan blogs sont en émoi. Aux termes de 2 heures d’interview couronnée d’un blanc de 10 minutes comblé par les larmes de la star, on tombe la conclusion qu’Erika n’est qu’une jeune fille comme une autre.

Comme quoi au Japon, montrer sa mauvaise humeur au micro peut être aussi lourd de conséquence qu’une Sex-Tape ou un coup de boule.

Leave Erika alone.

2 Réponses

  1. J’avais lu cette histoire. Ca m’a drolement surpris. Je trouve qu’une suspension bah "c’est cho" quand même. J’ai aussi lu que le site officiel de Closed Note a du même été fermé à cause des commentaires.

    Comme on dit en Corée : Hwaiting !!

  2. "Comme quoi au Japon, montrer sa mauvaise humeur au micro peut être aussi lourd de conséquence qu’une Sex-Tape ou un coup de boule."

    Trop fort !
    Je suis fan d’Erika, c’est vrai c’est tendu, mais bon, ça ne me touche pas. Je veux dire qu’avec la distance je ne prends que le coté artistique de ces gens qui travail à l’autre bout du monde dans un monde different. L’aspect people ne m’atteint pas, meme si ça signifie le chommage pour mes artistes favoris, tant pis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: